cinq juges notent l'exécution de l'embu dans sa précision et son expression.

L'addition de tous ces critères donne une note globale.

Lors de la rencontre, il n'existe pas de quart, demi ou de finale. L'embu est exécuté une seule fois dans l'esprit d'Ichi go ichi e (un moment, une rencontre).Il n'y a donc qu'une seule chance à ce moment précis pour se classer afin de donner le meilleur de soi.

 

Vidéos

Le Embukai comme si vous y étiez !

cliquez !

 

Compétition

et Shorinji Kempo

Les compétitions de Shorinji Kempo sont des rencontres d'EMBU.

Etymologiquement, EMBU peut se traduire par « démonstration martiale ».

EMBUKAI signifie rencontre d'embu.

Les kenshis montrent des enchainements qu'ils ont préparés ensemble en alternant les rôles d'attaquants et de défenseurs pendant une durée de 1 minute 30 à 2 minutes sur une aire de 7 mètres de côtés.

Un embu doit mettre en évidence la rigueur technique, le réalisme, la maîtrise du temps, de l'espace, de l'énergie et de la concentration des partenaires.

Sur le plan philosophique, l'embu représente l'expression de « kumite shutai », la pratique réciproque dans un esprit de coopération, d'entraide et de progression mutuelle.

Participer à un embukai correspond plus à un exercice, à un effort afin d'améliorer ses techniques et son mental qu'à être le meilleur. Même si un classement ou des distinctions existent lors des embukai, les kenshis se doivent de garder à l'esprit qu'ils travaillent et se perfectionnent ensemble en montrant leur embu aux autres.



Kaiso So Doshin, le fondateur du Shorinji Kempo considérait le embu comme un GYO (une ascèse) et en donnait les explications suivantes :

"Les authentiques HOKAI (principes ayant pris formes) du Shorinji Kempo n'ont pas pour objectifs de faire un spectacle de combat comme une danse ou une pièce de théâtre. Ils sont profondément une discipline pour la construction de soi même. C'est pourquoi, il faut être très attentif à ce que chaque pratiquant acquiert un hokai bien évidemment correct, soigne les transitions de technique à technique et recherche un entraînement sincère et énergique.

La pratique de l'EMBU se centre sur le travail à deux dans un objectif d'échange des techniques et dans la recherche d'un progrès mutuel. Par un dur travail partagé et dans l'accomplissement obtenu par la pratique à deux, les partenaires apprennent à se respecter et à s'entraider.

L'esprit de recherche humain grandit entre eux. C'est ce que nous recherchons"